recrutement 2017

épreuves d'entrée

L’accès à la formation est subordonné à la réussite aux épreuves d’entrée. Les candidats qui souhaitent entrer en formation initiale ou continue diplômante complète doivent participer à l’ensemble des épreuves d’entrée.

suivant votre cursus antérieur, quelle voie d'accès choisir ?

formation initiale diplômante

L’accès à la Formation initiale au Diplôme d’État de professeur de musique est subordonné à la réussite à un concours d’entrée, ouvert aux candidats justifiant des deux conditions suivantes :

  • être titulaire d’un diplôme national d’orientation professionnelle de musicien ou d’un diplôme d’études musicales ;
  • être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme français ou étranger admis en dispense ou en équivalence. Les candidats fournissent un curriculum vitae et une lettre de motivation.

Le directeur de l’établissement peut autoriser à se présenter aux épreuves d’entrée des candidats qui ne répondent pas aux conditions, après avis d’une commission composée d’au moins trois enseignants de l’établissement. Il établit la liste des candidats admis à se présenter au concours d’entrée. Sont notamment concernés par cette commission :

  • les autodidactes ;
  • les personnes ayant arrêté leur cursus musical depuis au moins deux années ;
  • les personnes ayant obtenu un diplôme musical à l’étranger ;
  • les titulaires d’un MIMA (Musicien Interprète des Musiques Actuelles) ;
  • les titulaires d’un diplôme musical non agréé par l’État ;
  • les personnes ayant suivi un cursus musical non validé

formation continue diplômante

L’accès à la Formation continue au Diplôme d’État de professeur de musique est conditionné à la réussite à un examen d’entrée, ouvert aux candidats remplissant l’une des conditions suivantes :

  • justifier d’une expérience d’enseignement dans le domaine musical en qualité de salarié d’une durée d’au moins deux années, à raison de cinq heures par semaine au moins sur trente semaines par an ou leur équivalent en volume horaire annuel ;
  • justifier d’une pratique professionnelle en qualité d’artiste de la musique d’une durée d’au moins deux années, pouvant notamment être attestée par quarante-huit cachets sur deux ans ;
  • être titulaire du diplôme d’études musicales ou du diplôme national d’orientation professionnelle de musique, et exercer une activité d’enseignement en qualité de salarié à raison de cinq heures par semaine sur trente semaines au moins ou être engagé dans une démarche de réorientation professionnelle.

Le directeur de l’établissement peut autoriser à se présenter aux épreuves d’entrée des candidats qui ne répondent pas aux conditions, après avis d’une commission composée d’au moins trois enseignants de l’établissement. Il établit la liste des candidats admis à se présenter au concours d’entrée. Sont notamment concernés par cette commission :

  • les autodidactes ;
  • les personnes ayant obtenu un diplôme musical à l’étranger ;
  • les titulaires d’un MIMA (Musicien Interprète des Musiques Actuelles) ;
  • les titulaires d’un diplôme musical non agréé par l’État ;
  • les personnes ayant suivi un cursus musical non validé

formation partielle diplômante

La Formation partielle diplômante concerne les candidats :

  • ayant obtenu une partie du D.E. par la VAE ou par la voie de la formation initiale ou continue et souhaitant suivre une formation pour les unités et modules non validés ;
  • ayant acquis des compétences et connaissances dans un autre cadre et souhaitant suivre une formation de certains unités ou modules (sous réserve des résultats aux épreuves d’entrée et de l’avis de la commission des études).

Épreuves écrites

Travail à faire chez soi et à retourner par courriel avant le 5 juin 2017

  • Les candidats disposent de documents écrits et sonores correspondant à l’esthétique dans laquelle ils se présentent ou les appelant à utiliser leurs connaissances spécifiques à propos d’une autre esthétique.
  • Ils sont appelés à synthétiser un ou plusieurs textes ou bien à analyser différents documents écrits et/ou audiovisuels, à partir d’une problématique donnée.
  • Les textes peuvent avoir trait à la pédagogie ou aux questions d’enseignement/apprentissage et peuvent en concerner un ou plusieurs aspects (institutions, cursus, finalités, sens des apprentissages, etc., etc.).
  • L’épreuve donnera lieu à la production d’un écrit qui sera également jugé sur sa forme.

Épreuves d'entrée

du 28 juin au 5 juillet 2017

  • Une mise en situation de type « déchiffrage », en groupe, adaptée à l’esthétique du candidat.
  • Une interprétation d’œuvres ou fragments d’œuvres permettant de présenter la personnalité musicale du candidat et sa capacité à maîtriser différents contextes musicaux (esthétiques, styles et effectifs différents…).
  • Pour les candidats en Formation Musicale, l’une des œuvres présentées par les candidats doit être une mélodie qu’ils interprètent en s’accompagnant sur un instrument polyphonique (le piano ou tout autre instrument polyphonique)
  • Pour les candidats en direction de chœur, le CEFEDEM prendra contact avec eux afin d’envisager toutes les modalités pratiques.
  • Un entretien.
  • Chaque candidat prévoit de venir avec son ou ses partenaires si leur programme le requiert, les œuvres solistes sont par ailleurs évidemment acceptées. Le cas échéant, le secrétariat du CEFEDEM dispose d’une liste de pianistes accompagnateurs que le candidat peut contacter dans une démarche personnelle.

dossier de candidature

Pour tous les candidats, le dossier devra être téléchargé, complété et envoyé au CEFEDEM de Normandie avant le 28 avril 2017, accompagné des pièces suivantes :

  • un curriculum-vitae ;
  • les photocopies des diplômes ;
  • 3 timbres au tarif en vigueur ;
  • la photocopie de la dernière attestation de droits à l’assurance maladie de la Sécurité Sociale (pas de photocopie de carte vitale) ou tout autre régime, en cours de validité et mise à jour (à demander à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ou autre centre concerné) ;
  • le règlement des frais d’inscription aux épreuves d’entrée de 50 € (non remboursables) par chèque libellé à l’ordre du CEFEDEM de Normandie