accès à la formation

formation initiale diplômante

L’accès à la Formation initiale au Diplôme d’État de professeur de musique est subordonné à la réussite à un concours d’entrée, ouvert aux candidats justifiant des deux conditions suivantes :

  • être titulaire d’un diplôme national d’orientation professionnelle de musicien ou d’un diplôme d’études musicales ;
  • être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme français ou étranger admis en dispense ou en équivalence. Les candidats fournissent un curriculum vitae et une lettre de motivation.

Le directeur de l’établissement peut autoriser à se présenter aux épreuves d’entrée des candidats qui ne répondent pas aux conditions, après avis d’une commission composée d’au moins trois enseignants de l’établissement. Il établit la liste des candidats admis à se présenter au concours d’entrée. Sont notamment concernés par cette commission :

  • les autodidactes ;
  • les personnes ayant arrêté leur cursus musical depuis au moins deux années ;
  • les personnes ayant obtenu un diplôme musical à l’étranger ;
  • les titulaires d’un MIMA (Musicien Interprète des Musiques Actuelles) ;
  • les titulaires d’un diplôme musical non agréé par l’État ;
  • les personnes ayant suivi un cursus musical non validé
formation continue diplômante

L’accès à la Formation continue au Diplôme d’État de professeur de musique est conditionné à la réussite à un examen d’entrée, ouvert aux candidats remplissant l’une des conditions suivantes :

  • justifier d’une expérience d’enseignement dans le domaine musical en qualité de salarié d’une durée d’au moins deux années, à raison de cinq heures par semaine au moins sur trente semaines par an ou leur équivalent en volume horaire annuel ;
  • justifier d’une pratique professionnelle en qualité d’artiste de la musique d’une durée d’au moins deux années, pouvant notamment être attestée par quarante-huit cachets sur deux ans ;
  • être titulaire du diplôme d’études musicales ou du diplôme national d’orientation professionnelle de musique, et exercer une activité d’enseignement en qualité de salarié à raison de cinq heures par semaine sur trente semaines au moins ou être engagé dans une démarche de réorientation professionnelle.

Le directeur de l’établissement peut autoriser à se présenter aux épreuves d’entrée des candidats qui ne répondent pas aux conditions, après avis d’une commission composée d’au moins trois enseignants de l’établissement. Il établit la liste des candidats admis à se présenter au concours d’entrée. Sont notamment concernés par cette commission :

  • les autodidactes ;
  • les personnes ayant obtenu un diplôme musical à l’étranger ;
  • les titulaires d’un MIMA (Musicien Interprète des Musiques Actuelles) ;
  • les titulaires d’un diplôme musical non agréé par l’État ;
  • les personnes ayant suivi un cursus musical non validé
formation partielle diplômante

La Formation partielle diplômante concerne les candidats :

  • ayant obtenu une partie du D.E. par la VAE ou par la voie de la formation initiale ou continue et souhaitant suivre une formation pour les unités et modules non validés ;
  • ayant acquis des compétences et connaissances dans un autre cadre et souhaitant suivre une formation de certains unités ou modules (sous réserve des résultats aux épreuves d’entrée et de l’avis de la commission des études).